TOUT SAVOIR SUR LES HÉMORROÏDES

Source : https://bit.ly/2K7IUvB

Il existe certaines maladies gênantes, douloureuses mais qui touchent certaines parties de notre anatomie plutôt intimes. Ces maladies deviennent donc taboues et très peu de monde ose consulter un médecin pour se soigner. Par honte, par peur du jugement, les raisons évoquées sont nombreuses. Aujourd’hui nous revenons sur l’une de ces maladies taboues : les hémorroïdes. Qu’est-ce donc exactement ? Peut-on prévenir cette maladie ? Quelle guérison possible ?

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

À la base, les hémorroïdes ne sont pas réellement une maladie mais plutôt des formations veineuses se trouvant à l’intérieur et autour de l’anus et du rectum. Normalement, ces hémorroïdes ne font pas mal mais lorsque celles-ci se dilatent anormalement, cela s’appelle une crise hémorroïdaire. Les veines dilatées forment une petite boule au niveau de l’anus et peuvent être plus ou moins douloureuses ou gênantes. Lors des crises, le fait d’aller aux toilettes, marcher ou rester assis peut accentuer les sensations de brûlures et de douleurs. Mais généralement, la crise hémorroïdaire brûle ou gêne mais ne fait pas mal. Si douleurs il y a, cela cache une complication appelée la thrombose pouvant conduire à des abcès ou des fissures anales.

En plus de cela, les crises hémorroïdaires peuvent entraîner de légers saignements visibles sur le papier-toilette ou sur vos vêtements. Bien évidemment, si les saignements sont fréquents, ne les prenez pas à le légère car cela pourrez vous provoquer une anémie (fatigue, essoufflement…). Toutefois, faites bien attention, vous devrez consulter un médecin dès la moindre douleur anale ou saignement car cela peut révéler d’autres maladies bien plus graves que les hémorroïdes.

Comment peuvent se déclencher les hémorroïdes ?

Source : https://bit.ly/2wBjCE2

Il existe différents facteurs provoquant une crise hémorroïdaire comme :

– Une grossesse ou un accouchement

– Une position assise ou debout prolongée

– Une hérédité (se transmet de génération en génération)

– Une maladie du tube digestif ou du foie (une cirrhose par exemple)

– Des efforts physiques répétés et difficiles (déménageurs, cyclisme, équitation…)

– Une déshydratation

– L’alimentation (cuisine épicée, alcool, café, tabac, thé…)

– Des troubles du transit intestinal (diarrhée, constipation…)

Comment prévenir et guérir les hémorroïdes ?

Afin de prévenir d’éventuelles crises hémorroïdaires, il est essentiel de prendre certaines précautions. Tout d’abord, l’exercice vous permettra de renforcer vos muscles anaux. Ensuite, prenez  une alimentation équilibrée contenant beaucoup de fibres dans le but de réduire les constipations et donc les crises hémorroïdaires.

Quand vous vous lavez, utilisez des produits à base d’huile d’amande douce. Contrairement aux idées reçues, se laver trop souvent peut entraîner des irritations, par conséquent, trouvez un juste milieu ni trop, ni pas assez.

Concernant votre alimentation, ne buvez pas trop d’alcool, buvez beaucoup d’eau et évitez les plats trop épicés, le café, le thé et le tabac.

Si malgré toutes ces indications ci-dessus la crise hémorroïdaire serait survenue, sachez qu’il existe des traitements dont la plupart sont des crèmes à appliquer sur les régions douloureuses. Ces crèmes peuvent faire passer votre crise efficacement mais ne sont pas toujours efficaces. L’avantage, si vous avez honte, c’est que beaucoup de traitements anti hémorroïdaires sont disponibles en pharmacie et sans ordonnance. En Revanche, il est vivement conseillé de se rendre dans un cabinet médical afin de vérifier qu’il n’y a pas de complications ou de maladies plus graves.

Comme vous l’aurez compris, les hémorroïdes, à la base ne sont pas graves mais par manque de diagnostic et de traitement adapté, cela peut entraîner diverses complications. En plus des possibles complications, les crises hémorroïdaires sont très gênantes à cause des sensations de brûlures, de déchirures au niveau de l’anus ainsi que la boule provoquée par cette dilatation des veines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *