QUE FAIRE CONTRE LES HÉMORROÏDES

Les hémorroïdes, il faut l’avouer, c’est un problème trop intime pour que l’on l’étale au grand jour. Même si l’on ne parle pas souvent d’hémorroïdes, beaucoup en souffrent et d’après les statistiques un Français sur deux aurait déjà eu des problèmes D’hémorroïdes. Mais vous, vous êtes déjà posé la question ? Quoi, comment, pourquoi et que faire contre les hémorroïdes ?

Source : https://bit.ly/2rxJHzc

C’est quoi au juste les hémorroïdes ?

Nous sommes beaucoup à mal interpréter les hémorroïdes, dans la réalité, on parle hémorroïdes lorsque les veines anales et/ou rectales se dilatent anormalement formant une ou plusieurs boules, celles-ci peuvent se former à l’intérieur ou à l’extérieur de

L’anus. C’est à ce stade que l’on peut parler de maladie hémorroïdaire et qu’il faut recourir à la médecine pour en venir à bout. Lorsque les hémorroïdes passent au stade de maladie, on rencontre souvent des douleurs, des démangeaisons et des saignements, qui peuvent parfois s’accompagner d’une fièvre. Mais ceci n’est pas obligatoire, certaines formes pourraient passer inaperçues si une boule ne se présente pas.

Comment attrape-t-on des hémorroïdes ?

 

Les médecins supposent que le fait de se maintenir trop longtemps en position assise peut être l’une des causes qui favorise l’apparition des hémorroïdes. En effet, la pression que l’on exerce dans cette position peut provoquer l’éclatement des veines anales et rectales.

Néanmoins, d’autres situations sont en cause, notamment la grossesse dû au fait que dans cette période la femme présente une circulation sanguine altérée ainsi qu’une constipation qui surgit la plupart du temps, au début du troisième trimestre de grossesse. Justement, la constipation répétée en dehors d’une grossesse, peut aussi être la cause des hémorroïdes, celui qui en souffre a tendance à effectuer des pressions afin d’évacuer. Cette pression, à répétitions, peut dilater les veines. Mais on remarque aussi que certaines familles ont tendance à souffrir d’hémorroïdes plus que d’autres ce qui pourrait se comprendre par un phénomène héréditaire. Le sexe anal et l’obésité pourraient aussi être sur la liste des causes.

Comment soigner les hémorroïdes ?

Si prévenir les hémorroïdes est un bon début, on ne peut parfois empêcher l’organisme d’en développer, néanmoins en optant pour une alimentation riche en fibres, on combat la constipation ce qui permet d’éviter la crise d’hémorroïdes. On peut aussi prévenir cet problème en optant pour une toilette avec un savon doux et pour finir, ceux qui sont sujets aux hémorroïdes éviteront les épices et l’alcool.

Lorsque la crise est déjà présente, on peut se soulager avec des anti hémorroïdaires à appliquer localement, ils permettent de calmer l’irritation et aident à la cicatrisation. On retrouve des anti hémorroïdaires sous la forme d’un tube de crème adapté à une application facile en interne et externe ainsi que les suppositoires. Ceci pour les formes de crise, les plus sages, car il existe des crises hémorroïdaires qui nécessitent des interventions chirurgicales. Selon la gravité, le chirurgien pourra opter pour l’ablation, ce qui est une opération réputée douloureuse en postopératoire, mais sans récidive. Du fait que cette douleur intense fait reculer beaucoup de porteurs d’hémorroïdes, d’autres formes d’interventions, moins douloureuses, peuvent être proposées, notamment la ligature des artères ou, plus simple, le chirurgien va remettre les hémorroïdes à leur place en les agrafant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *