UNE OPÉRATION DES HÉMORROÏDES EST-ELLE NÉCESSAIRE ?

Les hémorroïdes peuvent être gênantes, voire douloureuses dans certains cas, c’est pourquoi opération des hémorroïdesil ne faut pas prendre cette maladie à la légère. Dès les premiers symptômes, il vaut mieux consulter un médecin. Ce dernier vous prescrira divers traitements pour calmer vos douleurs. Parmi ces traitements se trouve l’opération. Mais cette intervention chirurgicale est-elle obligatoire ? Nécessaire ? Peut-on éviter de se faire opérer sans avoir de complications ?

Qu’est-ce que les hémorroïdes exactement ?

Contrairement aux idées reçues, les hémorroïdes ne sont pas une maladie. En réalité, ce sont des structures anatomiques, tout à fait normales et présentes chez tous les êtres humains, hommes et femmes. Lorsque le corps subit des changements tels que les accouchements, les constipations ou les altérations liées à l’âge, le fait de rester assis trop longtemps sur les toilettes, de faire un effort (pousser) au moment de la défécation, le surpoids, les exercices physiques sollicitant les muscles de la région péri-anales, les hémorroïdes peuvent causer différents symptômes. C’est ce que l’on appelle la maladie hémorroïdaire. Cette dernière se fait peu ressentir mais parfois, les symptômes sont bien plus présents. Ces périodes sont appelées « crises hémorroïdaires ». Les symptômes sont des sensations de brûlure, une constipation, une incapacité à rester longtemps assis ou debout et parfois même des saignements.

Ce qu’il faut savoir c’est que bien que la maladie hémorroïdaire peut être désagréable et gênante, elle n’en reste pas moins bénigne. Par conséquent, une opération des hémorroïdes interne ou externe n’est en aucun cas obligatoire. Cependant, parfois, les symptômes gâchent tellement la vie des personnes, qu’elles n’ont pas d’autre choix que de se résoudre à se faire opérer.

Les différentes opérations hémorroïdaires

Pour bien savoir quel type d’opération des hémorroïdes il vous faut, il faut savoir qu’il existe les hémorroïdes internes (à l’intérieur du rectum) et les hémorroïdes externes (à l’extérieur de l’anus). Les hémorroïdes sont classées en quatre degrés d’intensité, le degré 1 représentant les hémorroïdes internes, les moins problématiques.

Trois opérations des hémorroïdes différentes peuvent être pratiquées :

  • Les ligatures élastiques

Opération pour les hémorroïdes internes qui sont les plus faciles à traiter. Cette intervention consiste à placer un élastique autour des hémorroïdes afin de stopper l’afflux sanguin. De cette manière, les hémorroïdes se dessèchent et se résorbent. Cette opération est très bien maîtrisée et les résultats, sur le long terme, sont excellents. Les cas de récidives sont très rares et n’interviennent que très longtemps après longtemps. Ces récidives sont considérablement amoindries comparé à avant l’opération. L’hospitalisation dure entre trois et sept jours et la cicatrisation se fait entre trois et six semaines. Cette opération chirurgicale est très efficace mais aussi très douloureuse.

  • Les injections sclérosantes

Opération pour les hémorroïdes internes et externes (degré 1 à 3). Cette intervention Les injections sclérosantesconsiste à injecter des agents sclérosants dans les veines hémorroïdaires dans le but de provoquer une sclérose et une destruction des tissus visés.

  • Le laser ou les infrarouges

Opération des hémorroïdes externes. Cette intervention consiste à coaguler les veines à l’aide d’un laser ou d’une lumière infrarouge. Un faible courant électrique est appliqué sur les hémorroïdes via une sonde. Ce courant électrique permet de stopper l’afflux sanguin et provoque l’étiolement de la veine.

Comme vous l’aurez compris, si vous souffrez d’hémorroïdes externes de degré 4, votre médecin vous conseillera très certainement une opération. En revanche, si vous en êtes au degré 1 d’hémorroïdes internes, l’opération n’est pas du tout obligatoire. Dans tous les cas, dès les premiers symptômes, consultez votre médecin, lui seul saura vous orienter vers le meilleur traitement en fonction de votre cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *