UNE OPÉRATION DES HÉMORROÏDES EST-ELLE NÉCESSAIRE ?

Les hémorroïdes peuvent être gênantes, voire douloureuses dans certains cas, c’est pourquoi opération des hémorroïdesil ne faut pas prendre cette maladie à la légère. Dès les premiers symptômes, il vaut mieux consulter un médecin. Ce dernier vous prescrira divers traitements pour calmer vos douleurs. Parmi ces traitements se trouve l’opération. Mais cette intervention chirurgicale est-elle obligatoire ? Nécessaire ? Peut-on éviter de se faire opérer sans avoir de complications ?

Qu’est-ce que les hémorroïdes exactement ?

Contrairement aux idées reçues, les hémorroïdes ne sont pas une maladie. En réalité, ce sont des structures anatomiques, tout à fait normales et présentes chez tous les êtres humains, hommes et femmes. Lorsque le corps subit des changements tels que les accouchements, les constipations ou les altérations liées à l’âge, le fait de rester assis trop longtemps sur les toilettes, de faire un effort (pousser) au moment de la défécation, le surpoids, les exercices physiques sollicitant les muscles de la région péri-anales, les hémorroïdes peuvent causer différents symptômes. C’est ce que l’on appelle la maladie hémorroïdaire. Cette dernière se fait peu ressentir mais parfois, les symptômes sont bien plus présents. Ces périodes sont appelées « crises hémorroïdaires ». Les symptômes sont des sensations de brûlure, une constipation, une incapacité à rester longtemps assis ou debout et parfois même des saignements.

Ce qu’il faut savoir c’est que bien que la maladie hémorroïdaire peut être désagréable et gênante, elle n’en reste pas moins bénigne. Par conséquent, une opération des hémorroïdes interne ou externe n’est en aucun cas obligatoire. Cependant, parfois, les symptômes gâchent tellement la vie des personnes, qu’elles n’ont pas d’autre choix que de se résoudre à se faire opérer.

Les différentes opérations hémorroïdaires

Pour bien savoir quel type d’opération des hémorroïdes il vous faut, il faut savoir qu’il existe les hémorroïdes internes (à l’intérieur du rectum) et les hémorroïdes externes (à l’extérieur de l’anus). Les hémorroïdes sont classées en quatre degrés d’intensité, le degré 1 représentant les hémorroïdes internes, les moins problématiques.

Trois opérations des hémorroïdes différentes peuvent être pratiquées :

  • Les ligatures élastiques

Opération pour les hémorroïdes internes qui sont les plus faciles à traiter. Cette intervention consiste à placer un élastique autour des hémorroïdes afin de stopper l’afflux sanguin. De cette manière, les hémorroïdes se dessèchent et se résorbent. Cette opération est très bien maîtrisée et les résultats, sur le long terme, sont excellents. Les cas de récidives sont très rares et n’interviennent que très longtemps après longtemps. Ces récidives sont considérablement amoindries comparé à avant l’opération. L’hospitalisation dure entre trois et sept jours et la cicatrisation se fait entre trois et six semaines. Cette opération chirurgicale est très efficace mais aussi très douloureuse.

  • Les injections sclérosantes

Opération pour les hémorroïdes internes et externes (degré 1 à 3). Cette intervention Les injections sclérosantesconsiste à injecter des agents sclérosants dans les veines hémorroïdaires dans le but de provoquer une sclérose et une destruction des tissus visés.

  • Le laser ou les infrarouges

Opération des hémorroïdes externes. Cette intervention consiste à coaguler les veines à l’aide d’un laser ou d’une lumière infrarouge. Un faible courant électrique est appliqué sur les hémorroïdes via une sonde. Ce courant électrique permet de stopper l’afflux sanguin et provoque l’étiolement de la veine.

Comme vous l’aurez compris, si vous souffrez d’hémorroïdes externes de degré 4, votre médecin vous conseillera très certainement une opération. En revanche, si vous en êtes au degré 1 d’hémorroïdes internes, l’opération n’est pas du tout obligatoire. Dans tous les cas, dès les premiers symptômes, consultez votre médecin, lui seul saura vous orienter vers le meilleur traitement en fonction de votre cas.

QUE FAIRE CONTRE LES HÉMORROÏDES

Les hémorroïdes, il faut l’avouer, c’est un problème trop intime pour que l’on l’étale au grand jour. Même si l’on ne parle pas souvent d’hémorroïdes, beaucoup en souffrent et d’après les statistiques un Français sur deux aurait déjà eu des problèmes D’hémorroïdes. Mais vous, vous êtes déjà posé la question ? Quoi, comment, pourquoi et que faire contre les hémorroïdes ?

Source : https://bit.ly/2rxJHzc

C’est quoi au juste les hémorroïdes ?

Nous sommes beaucoup à mal interpréter les hémorroïdes, dans la réalité, on parle hémorroïdes lorsque les veines anales et/ou rectales se dilatent anormalement formant une ou plusieurs boules, celles-ci peuvent se former à l’intérieur ou à l’extérieur de

L’anus. C’est à ce stade que l’on peut parler de maladie hémorroïdaire et qu’il faut recourir à la médecine pour en venir à bout. Lorsque les hémorroïdes passent au stade de maladie, on rencontre souvent des douleurs, des démangeaisons et des saignements, qui peuvent parfois s’accompagner d’une fièvre. Mais ceci n’est pas obligatoire, certaines formes pourraient passer inaperçues si une boule ne se présente pas.

Comment attrape-t-on des hémorroïdes ?

 

Les médecins supposent que le fait de se maintenir trop longtemps en position assise peut être l’une des causes qui favorise l’apparition des hémorroïdes. En effet, la pression que l’on exerce dans cette position peut provoquer l’éclatement des veines anales et rectales.

Néanmoins, d’autres situations sont en cause, notamment la grossesse dû au fait que dans cette période la femme présente une circulation sanguine altérée ainsi qu’une constipation qui surgit la plupart du temps, au début du troisième trimestre de grossesse. Justement, la constipation répétée en dehors d’une grossesse, peut aussi être la cause des hémorroïdes, celui qui en souffre a tendance à effectuer des pressions afin d’évacuer. Cette pression, à répétitions, peut dilater les veines. Mais on remarque aussi que certaines familles ont tendance à souffrir d’hémorroïdes plus que d’autres ce qui pourrait se comprendre par un phénomène héréditaire. Le sexe anal et l’obésité pourraient aussi être sur la liste des causes.

Comment soigner les hémorroïdes ?

Si prévenir les hémorroïdes est un bon début, on ne peut parfois empêcher l’organisme d’en développer, néanmoins en optant pour une alimentation riche en fibres, on combat la constipation ce qui permet d’éviter la crise d’hémorroïdes. On peut aussi prévenir cet problème en optant pour une toilette avec un savon doux et pour finir, ceux qui sont sujets aux hémorroïdes éviteront les épices et l’alcool.

Lorsque la crise est déjà présente, on peut se soulager avec des anti hémorroïdaires à appliquer localement, ils permettent de calmer l’irritation et aident à la cicatrisation. On retrouve des anti hémorroïdaires sous la forme d’un tube de crème adapté à une application facile en interne et externe ainsi que les suppositoires. Ceci pour les formes de crise, les plus sages, car il existe des crises hémorroïdaires qui nécessitent des interventions chirurgicales. Selon la gravité, le chirurgien pourra opter pour l’ablation, ce qui est une opération réputée douloureuse en postopératoire, mais sans récidive. Du fait que cette douleur intense fait reculer beaucoup de porteurs d’hémorroïdes, d’autres formes d’interventions, moins douloureuses, peuvent être proposées, notamment la ligature des artères ou, plus simple, le chirurgien va remettre les hémorroïdes à leur place en les agrafant.

TOUT SAVOIR SUR LES HÉMORROÏDES

Source : https://bit.ly/2K7IUvB

Il existe certaines maladies gênantes, douloureuses mais qui touchent certaines parties de notre anatomie plutôt intimes. Ces maladies deviennent donc taboues et très peu de monde ose consulter un médecin pour se soigner. Par honte, par peur du jugement, les raisons évoquées sont nombreuses. Aujourd’hui nous revenons sur l’une de ces maladies taboues : les hémorroïdes. Qu’est-ce donc exactement ? Peut-on prévenir cette maladie ? Quelle guérison possible ?

Qu’est-ce que les hémorroïdes ?

À la base, les hémorroïdes ne sont pas réellement une maladie mais plutôt des formations veineuses se trouvant à l’intérieur et autour de l’anus et du rectum. Normalement, ces hémorroïdes ne font pas mal mais lorsque celles-ci se dilatent anormalement, cela s’appelle une crise hémorroïdaire. Les veines dilatées forment une petite boule au niveau de l’anus et peuvent être plus ou moins douloureuses ou gênantes. Lors des crises, le fait d’aller aux toilettes, marcher ou rester assis peut accentuer les sensations de brûlures et de douleurs. Mais généralement, la crise hémorroïdaire brûle ou gêne mais ne fait pas mal. Si douleurs il y a, cela cache une complication appelée la thrombose pouvant conduire à des abcès ou des fissures anales.

En plus de cela, les crises hémorroïdaires peuvent entraîner de légers saignements visibles sur le papier-toilette ou sur vos vêtements. Bien évidemment, si les saignements sont fréquents, ne les prenez pas à le légère car cela pourrez vous provoquer une anémie (fatigue, essoufflement…). Toutefois, faites bien attention, vous devrez consulter un médecin dès la moindre douleur anale ou saignement car cela peut révéler d’autres maladies bien plus graves que les hémorroïdes.

Comment peuvent se déclencher les hémorroïdes ?

Source : https://bit.ly/2wBjCE2

Il existe différents facteurs provoquant une crise hémorroïdaire comme :

– Une grossesse ou un accouchement

– Une position assise ou debout prolongée

– Une hérédité (se transmet de génération en génération)

– Une maladie du tube digestif ou du foie (une cirrhose par exemple)

– Des efforts physiques répétés et difficiles (déménageurs, cyclisme, équitation…)

– Une déshydratation

– L’alimentation (cuisine épicée, alcool, café, tabac, thé…)

– Des troubles du transit intestinal (diarrhée, constipation…)

Comment prévenir et guérir les hémorroïdes ?

Afin de prévenir d’éventuelles crises hémorroïdaires, il est essentiel de prendre certaines précautions. Tout d’abord, l’exercice vous permettra de renforcer vos muscles anaux. Ensuite, prenez  une alimentation équilibrée contenant beaucoup de fibres dans le but de réduire les constipations et donc les crises hémorroïdaires.

Quand vous vous lavez, utilisez des produits à base d’huile d’amande douce. Contrairement aux idées reçues, se laver trop souvent peut entraîner des irritations, par conséquent, trouvez un juste milieu ni trop, ni pas assez.

Concernant votre alimentation, ne buvez pas trop d’alcool, buvez beaucoup d’eau et évitez les plats trop épicés, le café, le thé et le tabac.

Si malgré toutes ces indications ci-dessus la crise hémorroïdaire serait survenue, sachez qu’il existe des traitements dont la plupart sont des crèmes à appliquer sur les régions douloureuses. Ces crèmes peuvent faire passer votre crise efficacement mais ne sont pas toujours efficaces. L’avantage, si vous avez honte, c’est que beaucoup de traitements anti hémorroïdaires sont disponibles en pharmacie et sans ordonnance. En Revanche, il est vivement conseillé de se rendre dans un cabinet médical afin de vérifier qu’il n’y a pas de complications ou de maladies plus graves.

Comme vous l’aurez compris, les hémorroïdes, à la base ne sont pas graves mais par manque de diagnostic et de traitement adapté, cela peut entraîner diverses complications. En plus des possibles complications, les crises hémorroïdaires sont très gênantes à cause des sensations de brûlures, de déchirures au niveau de l’anus ainsi que la boule provoquée par cette dilatation des veines.

LES HÉMORROÏDES INTERNES : CAUSES, SYMPTÔMES ET TRAITEMENT

Les hémorroïdes proviennent des dilatations des veines au niveau de la muqueuse du canal anal. Or, l’anus joue un grand rôle dans la continence en favorisant la fermeture de l’orifice anal. Contrairement aux hémorroïdes externes, les hémorroïdes internes ne sont pas visibles sous la muqueuse anale. On ne peut les diagnostiquer qu’au cours d’une anuscopie.

Source : https://bit.ly/2I6uTBF

Les causes de l’hémorroïde interne

Les hémorroïdes internes sont situées à l’intérieur du rectum et ne provoquent pas généralement de douleurs chez les patients. Elles sont causées par une pression répétée des veines rectales, cette pression s’accentue au moment de la défécation. Il existe des facteurs qui peuvent provoquer l’apparition des hémorroïdes internes : la constipation, une mauvaise posture assise ou debout, soulever régulièrement les objets lourds, la grossesse, une alimentation faible en fibres, des relations sexuelles anales, l’obésité… On peut également noter que certaines allergies alimentaires peuvent augmenter la pression au niveau des veines anales provoquant ainsi l’apparition des hémorroïdes internes.

Source : https://bit.ly/2IvXbVy

Les symptômes de l’hémorroïde interne

Compte tenu de la localisation des veines situées à l’intérieur de la paroi anale, il est très difficile de détecter l’hémorroïde interne d’où l’importance de bien identifier les symptômes pour un meilleur diagnostic.

La première cause connue est la présence du sang dans les selles qui est généralement présente sur le papier toilette. Ces saignements peuvent être abondants ou en fine quantité, mais vous devez savoir que le sang se dilue facilement dans les liquides que contiennent les selles donnant l’impression que vous saignez abondamment.

Au moment de la défécation, il y a une sensation désagréable qu’on ressent à l’intérieur de la paroi anale. Même dans une position assise pendant très longtemps, les personnes souffrant des hémorroïdes internes peuvent ressentir cette gêne qui peut tout de même freiner votre ardeur dans vos tâches quotidiennes malgré l’absence des douleurs intenses comme c’est le cas avec les hémorroïdes externes. C’est pourquoi il est souhaitable de faire des pauses pour marcher quelques minutes après trois heures en position assise.

Des sensations de brûlure sont également observables chez les patients, mais cette brûlure est moins intense. Elles entraînent malgré tout un inconfort quotidien.

Source : https://bit.ly/2rzxKZH

Comment soulager et traiter les hémorroïdes internes

Pour soulager les hémorroïdes internes, il est important de respecter un certain nombre de règles qui vont contribuer à faire baisser les sensations d’inconfort :

  • Dirigez-vous vers les toilettes si vous ressentez le besoin. En résistant, il y aura une pression des matières fécales qui vont durcir augmentant ainsi les sensations de brûlure.
  • Évitez les efforts très intenses et ne restez pas pendant de longues périodes en position assise dans les toilettes.
  • Buvez entre 6 et 8 verres d’eau par jour.
  • Faites des exercices physiques chez vous ou dans une salle de gym
  • Consommez des aliments riches en fibres comme les légumes, les fruits frais et les pruneaux.
  • Hemapro : La formule contre les hémorroïdes

En dehors de ces règles à suivre qui vont soulager les symptômes, il existe un traitement qui vous permettra de guérir définitivement des hémorroïdes internes sans passer par des opérations chirurgicales. Il s’agit du programme « Stop Hémorroïdes » qui a déjà fait ses preuves auprès des milliers de patients souffrant des mêmes symptômes que vous.

Retrouvez ici ce programme pour en finir définitivement avec les hémorroïdes internes.

CONSEILS POUR SOIGNER LES HÉMORROÏDES EXTERNES

Les hémorroïdes sont le résultat d’une inflammation des veines de l’anus et du rectum. On distingue deux types d’hémorroïdes : l’hémorroïde interne et l’hémorroïde externe. Si l’hémorroïde interne est moins grave, l’hémorroïde externe quant à lui est plus difficile à supporter dû à de multiples crises chez certains patients à longueur de journée. Il existe pourtant des traitements naturels qui permettent de soigner les hémorroïdes externes même les plus graves en évitant la chirurgie dont la phase postopératoire est plus contraignante.

Comment reconnaître les hémorroïdes externes ?

Les hémorroïdes externes sont plus faciles à reconnaître puisqu’elles sont plus visibles. On le reconnaît par plusieurs protubérances au niveau de l’anus qui ne sont autre que des veines qui se sont dilatées. Elles occasionnent parfois une enflure dans la région de l’anus, ce qui entraine fréquemment la formation d’un caillot sanguin.

Compte tenu de leur exposition externe, les irritations et les inflammations sont plus importantes occasionnant ainsi des douleurs plus fréquentes que sur les hémorroïdes internes. La dilation des hémorroïdes externes provient de trois principaux facteurs :

  • Une forte pression exercée au niveau de l’abdomen peut empêcher le sang de circuler en aval comme le cas d’une grossesse.
  • Une constipation prolongée
  • Une faible teneur en fibres musculaires surtout au niveau des tissus qui entourent les hémorroïdes.

Conseils pour soulager les hémorroïdes externes

 

Source : https://bit.ly/2wuaUYq

Voici quelques petites astuces qui peuvent vous permettre de réduire les douleurs et les inflammations :

  • Consommer les aliments riches en fibres musculaires

Les fibres contenues dans certains aliments permettent de réduire les inflammations et les saignements. Vous les trouverez dans les aliments tels que les épinards, les légumes, les fruits, les céréales…

Les bains de siège procurent des bienfaits sur la partie à traiter et aide à apaiser les symptômes. Pour plus d’efficacité, vous pouvez alterner entre l’application d’un peu de glace sur les veines et un bain de siège.

  • Faire recours aux plantes

Certaines plantes comme la bromélaïne ont des vertus anti-infammatoire. Vous pouvez aussi consommer le jus d’aloe vera qui apporte les mêmes bénéfices pour soulager les hémorroïdes externes.

  • Que faire en cas de picotements ?

Avec ce type d’hémorroïde, les picotements sont fréquents et engendre un inconfort désagréable. Utilisez de préférence des compresses froides sur l’anus pendant une dizaine de minutes pour apaiser ces désagréments.

Soigner efficacement les hémorroïdes externes avec un traitement naturel

Il arrive que les multiples astuces que vous mettez en place ne suffisent qu’à soulager et non traiter définitivement les hémorroïdes. Pour retrouver votre bien-être en toutes circonstances, optez pour un traitement naturel. Le traitement efficace pour soigner des hémorroïdes externes naturellement même celles qui nécessitent un traitement chirurgical se nomme le « guide stop hémorroïdes ».

Il s’agit en fait des solutions révolutionnaires qui vous permettront de vous débarrasser définitivement des hémorroïdes externes. Si vous avez déjà essayé plusieurs traitements sans succès, le « guide stop hémorroïdes » vous apporte dès aujourd’hui la solution naturelle que vous espériez. Près de 92% de ceux qui ont choisi ce traitement ont eu des résultats satisfaisants après seulement 30 jours.

HEMAPRO : LA FORMULE CONTRE LES HÉMORROÏDES

Les hémorroïdes pour la plupart ne sont pas graves, mais elles peuvent être à l’origine de certains inconforts qui peuvent s’avérer très incommodants. Dans certains cas, les symptômes peuvent être très préoccupants et il devient urgent de recourir à un traitement de choc pour soulager et atténuer les douleurs provoquées par les hémorroïdes. Il existe désormais un traitement efficace qui a fait ses preuves auprès des milliers de patients qui ont pu retrouver une guérison complète : Hemapro. Décryptage sur ce traitement révolutionnaire.

Présentation du produit Hemapro

Hemapro est un traitement révolutionnaire qui contient une formule unique que vous ne trouverez pas sur d’autres produits traitant les hémorroïdes. C’est cette composition qui lui permet de soulager les douleurs intenses ressenties par certaines personnes souffrant de l’hémorroïde. Pour agir efficacement contre les hémorroïdes, le produit se décline en deux formules : les pilules et la crème. Chaque formule ayant une fonction thérapeutique spécifique. Les pilules agissent sur les zones sensibles afin de prévenir l’apparition des hémorroïdes tandis que la crème soulage les inflammations et atténue les douleurs.

Avec ces deux formules innovantes, si vous souffrez depuis longtemps des hémorroïdes, soyez rassuré que ce traitement vous apportera la solution tant recherchée à vos douleurs et inflammations à répétitions en longueur de journée. Désormais il sera possible de vaquer à vos occupations en toute tranquillité sans vous préoccuper des symptômes de cette pathologie si incommodante. Vous allez gérer bien mieux votre vie avec une meilleure qualité de vie due à l’absence des brûlures et des démangeaisons.

Comment fonctionne Hemapro ?

Hémapro agit à la fois à deux niveaux : la prévention et le traitement. Grâce à ses deux formats dont les suppléments nutritionnels sous forme de pilules permettent de prévenir les hémorroïdes et la crème 100 % naturelle qui atténue les picotements et les inflammations.

1 – La prévention des hémorroïdes avec les pilules

Source : https://bit.ly/2G4mby3

  • Préviens l’apparition des hémorroïdes
  • Empêche la présence du sang sur les zones sensibles
  • Supprime toutes sortes d’incommodités

2- Le traitement des hémorroïdes avec la crème

Source : https://bit.ly/2ryJCv6

  • Élimine les douleurs et les sensations de brûlure
  • Diminue les inflammations sur les zones sensibles
  • Reconstitue les tissus ayant subi des lésions

Pourquoi devez-vous adopter Hemapro comme solution contre les hémorroïdes ?

Hemapro est le meilleur traitement à l’heure actuelle qui permet à de nombreux patients d’éliminer les douleurs et les inflammations qui occasionnent une sensation d’inconfort à longueur de journée. Avec ce traitement révolutionnaire, vous allez retrouver un certain degré de tranquillité.

Des milliers de personnes souffrant des hémorroïdes internes ou externes ont utilisé hemapro et ont pu retrouver une guérison rapide. Alors pourquoi pas vous ! Adoptez dès aujourd’hui ce traitement de choc thérapeutique. Le secret d’efficacité de ce produit provient des ingrédients naturels et de leur capacité à prévenir et à traiter les hémorroïdes.

>>Cliquez ici pour commandez<<

SOULAGER LES HÉMORROÏDES DE MANIÈRE DÉFINITIVE

Les hémorroïdes proviennent d’un déplacement de tissus situés au niveau de l’anus et du rectum. En général, elles ne sont pas graves, mais peuvent susciter un état d’incommodité et parfois même de douleur. Elles sont plus fréquentes chez les personnes âgées et les femmes enceintes ou celles qui viennent de donner naissance.

Attitudes à adopter pour réduire l’inconfort des hémorroïdes

 

Source : https://bit.ly/2jKThdA

On distingue deux types d’hémorroïdes : l’hémorroïde interne située à l’intérieur du rectum n’entraine pas de douleur et l’hémorroïde externe qui se manifeste par une ouverture de l’anus pouvant entrainer des douleurs. Pour soulager ces douleurs, il faut prendre un certain nombre de précautions :

  • Évitez de forcer lorsque vous déféquez ou de demeurer longtemps assis dans les toilettes.
  • Lorsque vous avez achevé de faire les selles, évitez d’utiliser les papiers de toilettes, faites plutôt usage des lingettes pour bébé sans alcool ou lavez à l’eau la zone concernée et utilisez un sèche-cheveux pour assécher cette partie.
  • Si votre budget le permet, vous pouvez acheter des WC spéciaux japonais qui ont la particularité de rincer le postérieur et de l’assécher avec de l’air chaud. Il faudra débourser environ 800 € pour acquérir ce WC.
  • Utilisez des compresses froides dans le cas où les hémorroïdes sont visibles à l’extérieur. Elles peuvent parfaitement diminuer l’inflammation.
  • Si vous avez pour habitude de travailler au bureau, évitez les positions assises pendant longtemps. Faites quelques marches toutes les deux à trois heures, ce qui vous évitera des irritations plus tard. La marche permet aussi de stimuler les intestins et de renforcer la région anorectale.
  • En position assise, utilisez des coussins sous forme de coquille d’œuf qui épouse parfaitement la forme du fessier. Le but est d’éviter la pression au niveau de l’anus.
  • Si vous devez prendre un avion pour une durée de vol de plusieurs heures, pensez à prendre votre coussin et faites quelques marches toutes les trois heures. En effet, l’avion est toujours pressurisé, ce qui peut engendrer une baisse de la pression d’oxygène dans le sang. Pour les autres passagers, cela ne représente pas un inconfort, mais pour vous qui souffrez d’hémorroïde, le risque d’irritation peut s’aggraver.

La solution naturelle efficace pour soulager les hémorroïdes

En plus des attitudes à adopter, il faut nécessairement prendre des décisions quotidiennes et obtenir plus de conseils suivant le type d’hémorroïde dont vous souffrez. À ce titre, il existe le « Guide Stop hémorroïdes » qui a sauvé des milliers de personnes souffrant des douleurs.

Ce guide offre des conseils pratiques pour éviter des sensations d’irritation et d’inconfort à longueur de journée. Si vous avez longtemps souffert d’hémorroïdes sans trouver une solution efficace à votre cas, le « Guide Stop hémorroïdes » vous sera d’une grande pour vous sortir de cette impasse incommodante.

En plus des conseils pratiques, le guide offre aussi des astuces et des conseils sur les traitements naturels pour soulager les hémorroïdes de manière définitive. Vous pouvez vous procurer ce guide dès aujourd’hui pour oublier dans quelques mois tous vos soucis de douleur et d’inconfort à répétition.

CRÈME HÉMORROÏDES

Nous vous proposons la conversation entre deux personnes, l’une est médecin gastro-entérologue, et jouit d’un grand renom en son domaine d’activité professionnelle, renom qui n’a cessé jusqu’à lors d’attirer plusieurs patients dans son cabinet.L’autre est un malade hémorroïdaire qui, deviendra à la fin de leur conversation son patient.Crème hémorroïdes

Ce dernier, ayant des douleurs à l’anus sans jamais avoir auparavant consulté un médecin, décida de le faire sans attendre une minute de plus, car ce qu’il pouvait auparavant supporter comme douleur n’est plus supportable, pour ne pas dire invivable.

Admis dans le cabinet du gastro-entérologue, le patient relate son calvaire au premier. Il s’ensuit une discussion en les deux, discussion longue permettant au médecin d’établir son diagnostic pour ensuite prescrire des traitements thérapeutiques à son nouveau patient.
Le diagnostic révèle que le patient souffre des hémorroïdaires, c’est-à-dire une dilatation ou une inflammation des veines qui se situent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’anus.Son nouveau médecin lui explique tout au sujet des hémorroïdes (Par exemple, les symptômes, les différents types, …

Pour résoudre son mal le médecin lui prescrit la crème hémorroïde. « Qu’est-ce ?
La crème hémorroïdaire est celle qui vise à apaiser les douleurs occasionnées par les crises hémorroïdaires. On les appelle aussi les crèmes anti-hémorroïdes ou des crèmes contre les hémorroïdes.

Intéressons- nous à Proctolog crème rectale, car celle prescrite par le médecin au patient concerné ici : Hemapro : La formule contre les hémorroïdes

Proctolog crème rectale n’est délivrée que sur ordonnance médicale. Elle est indiquée dans le traitement de crises hémorroïdaires avec des symptômes tels que des douleurs et des démangeaisons au niveau de l’anus etc.
Aussi, l’usage de ladite crème devra se faire matin et soir par jour sur une courte période suggérée par le médecin prescripteur. Alors allez-y et revenez pour un témoignage encourageant pour les autres !

Vous souffrez d’hémorroïdes ? Il est important de savoir que les hémorroïdes ne sont pas une maladie, à l’encontre de l’idée de beaucoup de gens. Ce n’est simplement plus qu’une conséquence de haute pression autour de l’anus. L’avantage de ça, c’est qu’on peut traiter relativement simplement les hémorroïdes soi-même. Faites en plus attention à ce que vous souffriez le moins possible d’hémorroïdes, en les pouvant manier raisonnablement. Voudriez-vous des conseils pour adapter par exemple votre alimentation ou votre rythme du jour et ainsi souffrir moins d’hémorroïdes ? Inscrivez-vous à notre bulletin d’information. cliquez ici

Partagez cet article !

Si vous avez aimé cet article merci de le partager sur Twitter et/ou sur Facebook ;-)
N’oubliez pas de cliquer sur le bouton +1… Merci !

COMMENT SOIGNER LES HÉMORROÏDES

 

Source : https://bit.ly/2IeKStL

L’un dit « j’ai souvent des douleurs, ce qui est fréquent chez moi, ce sont des démangeaisons, aussi des saignements énormes pendant que je fais les selles » alors que l’autre signalera à son tour ceci : « moi j’ai rarement des douleurs, accompagnées des inflammations et caillots de sang à l’intérieur de la zone rectale.

Que l’hémorroïde soit interne ou externe, la pathologie peut être soignée.
Alors, « quand parle-t-on de comment soigner les Hémorroides ? Et comment la soigner ?»
Il n’existe pas de date type pour soigner une maladie et spécifiquement la maladie hémorroïdaire.

Le mieux serait de s’y rendre très tôt chez le médecin, c’est-à-dire dès constations de symptômes de la maladie, ce qui vous permettra par exemple, de réduire votre souffrance, aussi freiner toutes complications à la longue, entraînées par les hémorroïdes.
Quant à savoir comment la soigner, notons qu’il n’existe pas une seule, mais plusieurs manières de soigner la maladie hémorroïdaire.

Les traitements sont de plusieurs genres, ce sont entre autres : revoir ses habitudes alimentaires, d’où rompre avec tout ce qui pourrait faire apparaitre la crise comme la consommation des épices (piment, poivre), de même que le café et les boissons alcoolisées, connus pour leurs effets néfastes sur la maladie hémorroïdaire.

Préférez la consommation abondante de l’eau(on préconise de boire 1,5 ou 2 litres d’eau par jour), sans oublier que vous aurez énormément besoin d’une alimentation riche en fibres, car ces derniers sont efficaces pour la lutte contre les constipations, qui eux constituent des facteurs de risques de la maladie hémorroïdaire.

Comme autres moyens pour soigner les hémorroïdes, ce sont : l’utilisation de pommades ou crèmes anti-hémorroïdes (Proctolog), connues pour leur rôle d’apaisement de la douleur car contenant des anti-inflammatoires. Aussi, les médicaments, (paracétamol ; ibuprofène). Puis, les opérations chirurgicales.

Vous souffrez d’hémorroïdes ? Il est important de savoir que les hémorroïdes ne sont pas une maladie, à l’encontre de l’idée de beaucoup de gens. Ce n’est simplement plus qu’une conséquence de haute pression autour de l’anus. L’avantage de ça, c’est qu’on peut traiter relativement simplement les hémorroïdes soi-même. Faites en plus attention à ce que vous souffriez le moins possible d’hémorroïdes, en les pouvant manier raisonnablement. Voudriez-vous des conseils pour adapter par exemple votre alimentation ou votre rythme du jour et ainsi souffrir moins d’hémorroïdes ? Inscrivez-vous à notre bulletin d’information. cliquez ici

Partagez cet article !

Si vous avez aimé cet article merci de le partager sur Twitter et/ou sur Facebook ;-)
N’oubliez pas de cliquer sur le bouton +1… Merci !

LA CAUSE D’HÉMORROÏDES

Pression autour de l’anus

C’est surtout la pression autour de l’anus qui cause des hémorroïdes. En étant beaucoup assis ou en restant beaucoup immobile, la pression augmentera. En plus, beaucoup de femmes enceintes en souffrent. Pour éviter les hémorroïdes, il faut donc éviter toute pression autour de l’anus. Ainsi, les hémorroïdes n’ont pas la chance de se former ou vous pouvez consacrer vos efforts à la réalisation de votre rétablissement.

Augmenter la consommation des fibres alimentaires

 

Source : https://bit.ly/2KRgsiN

Il est raisonnable d’augmenter la consommation de fibres alimentaires. Les fibres alimentaires s’occupent de ce que votre corps assimile justement l’alimentation et de ce que les selles ne se durcissent pas trop. En durcissant les selles, la pression autour de l’anus augmente fortement quand vous allez aux toilettes. Faites donc attention à ce que vous mangiez assez de fibres alimentaires, pour que vos selles ne soient pas le problème.

Les baignoires sabot pour se reposer

 

Source : https://bit.ly/2KbY1UQ

En cas de déjà souffrir d’hémorroïdes en ce moment, il est raisonnable de prendre fréquemment une baignoire sabot. L’eau chaude reposante vous apaisera et ainsi, la pression et aussi la douleur disparaîtra.

Vous souffrez d’hémorroïdes ? Il est important de savoir que les hémorroïdes ne sont pas une maladie, à l’encontre de l’idée de beaucoup de gens. Ce n’est simplement plus qu’une conséquence de haute pression autour de l’anus. L’avantage de ça, c’est qu’on peut traiter relativement simplement les hémorroïdes soi-même. Faites en plus attention à ce que vous souffriez le moins possible d’hémorroïdes, en les pouvant manier raisonnablement. Voudriez-vous des conseils pour adapter par exemple votre alimentation ou votre rythme du jour et ainsi souffrir moins d’hémorroïdes ? Inscrivez-vous à notre bulletin d’information. cliquez ici

Partagez cet article !

Si vous avez aimé cet article merci de le partager sur Twitter et/ou sur Facebook ;-)
N’oubliez pas de cliquer sur le bouton +1… Merci !

1 2